Les Neo-Brunswickois en ont Assez

Le mois dernier on a affiché un blog expliquant ce qu’envisagent les propriétaires de lots boisés dans la province.  Rien de neuf, en effet cette situation se produit depuis les années ’90 et s’empire avec les changements de politiques des gouvernements.

Nous en avons assez de mettre notre énergie sur ceux qui détiennent le pouvoir; que ce soit les grosses compagnies ou le gouvernement.  Nous avons décidé que si nous avisons le publique de la façon dont les propriétaires de lots boisés privés sont traités, peut-être que l’injustice implantera assez de frustration pour inciter les gens à se plaindre aux élus et que ceci emmènera des changements positifs; c’est ce que nous souhaitons.

Assumant que nous n’aurions pas assez de support avec les journaux publiés par Irving, nous avons décidé d’utiliser les médias sociaux.  Et comme mentionné ci-haut, nous avons publié notre premier blog la semaine dernière.

A date, le support est merveilleux

La nouvelle se fait entendre.  Le blog a été vu par plus de 19,000 personnes dans les deux langues et partagé 200 fois.  Ce blog fait le tour par les résidents de la province autant des régions rurales que des villes en partageant avec leurs amis et voisins, Ce fait en dit gros.

Voici quelques commentaires :

« Je suis d’accord (les propriétaires) sont parmi les plus maltraités.  Politiques déplorables pour monopoliser l’industrie »

« Les compagnies veulent tout pour rien, mais vendent le bois à prix record »

« Dans bien des cas, le prix du bois (ristourne des propriétaires) est inférieur aux années ‘90 »

« J’ai fait des plaintes aux membres de l’assemblée législative dans le passé, et je vais continuer de le faire »

« Les moulins devraient acheter des particuliers avant que les terrains de la couronne puissent être coupés.  Présentement, ils coupent pour la couronne et n’achètent pas le nôtre »

Et les commentaires s’accumulent…

Ce que nous pouvons tirer de ceci est que les néo-brunswickois le savent.  Ils voient l’injustice et ne sont pas contents. Malheureusement, plus on va dans les détails, plus ça s’aggrave.  C’est là que ça fait mal.

Comment les politiques et pratiques courantes font du tort aux néo-brunswickois

 « A date, le support est merveilleux » - Rick Doucett

« A date, le support est merveilleux » - Rick Doucett

Ce qui est triste, c’est qu’une fois qu’on a passé au travers de toutes les politiques gouvernementales et que chacune donne plus de pouvoir aux compagnies forestières au dépend des propriétaires de lot boisés, c’est là qu’on voit les effets d’exploitation de ces politiques.  Il y a aussi les milliers de propriétaires de lots boisés privés qui continuent de se battre malgré tout, et ceux qui se sont découragés.

Nous allons continuer de vous informer sur ces situations, vous expliquer à propos des pratiques économiques forestières dans la province et les effets dévastateurs des secteurs ruraux.

Nous espérons que vous continuerez à lire et partager ce blog et devenir supporteurs de cette cause qui a grandement besoin d’améliorations positives pour les propriétaires de lots boisés privés du Nouveau-Brunswick.

Merci

Rick Doucett
Président, New Brunswick Federation of Woodlot Owners