Comment L’Engagement D’Amelioration de Politique Forestiere Peut-Il Entrainer Des Changements? Cette Fois-Ci?

Je pourrais être un peu trop optimiste, c’est possible car j’admets qu’on a eu du déjà vu, mais cette fois, je voudrais croire que c’est différent.

Je fais référence à la campagne électorale du parti conservateur de M. Blaine Higgs qui dit que si élu :

  • Son gouvernement fera des changements dans le corps législatif forestier afin qu’il y ait justice. Pour souligner ce point,

  • Il promet d’assigner un panneau indépendant pour faire la révision de la gérance des terres de la couronne.

Une telle réalisation résulterait en une meilleure économie pour les entrepreneurs forestiers, écotouristiques, production de sirop d’érable etc. Les propriétaires de lots boisés privés profiteraient de bon prix pour leur bois au lieu d’être constamment en compétition avec les grosses compagnies.

Higgs, par contre, faisait partie du gouvernement Alward qui avait promu plus de terres de la couronne aux compagnies forestières. Le gouvernement Gallant continue cette décision si élu. Les libéraux offrent le statu quo.

Higgs admet que l’Acte existante de 40 ans doit être mise à jour. Ceci est probablement une indication qu’il écoute à ce qu’on a à dire. C’est ce qu’il dit. C’est encourageant.

Les autres partis sont aussi à bord. Le parti vert, qui a discuté depuis longtemps ce dont Higgs promet maintenant. Les partis alliance et NDP font place dans leur campagne pour une politique plus progressive sur la gérance des terres de la couronne avec diversité et non seulement pour une source de fibre pour les compagnies forestières. Tous ont compris le message que la province est perdante sur la ressource de revenue la plus importante qui est la terre de la couronne.

IL EST COÛTEUX DE FOURNIR LES COMPAGNIES FORESTIÈRES

Le revenu des terres de la couronne est loin de son potentiel en raison de la mauvaise gérance des gouvernements successifs libéraux et conservateurs.  Plusieurs études démontrent qu’on devrait avoir un plus gros revenu financier provenant des terres de la couronne...mais non.

Je crois que nous sommes tous en accord que notre situation économique ne nous permet pas d’ignorer ce potentiel financier, mais ce n’est pas seulement une question d’argent, mais aussi la santé de nos forêts que nous laissons en héritage aux générations à venir.

Au lieu de seulement réaliser des plantations de bois mou pour les fibres, il est important de soutenir toutes sortes d’espèces pour la diversité de la forêt ainsi que pour les animaux et oiseaux.

Une telle réalisation résulterait en une meilleure économie pour les entrepreneurs forestiers, écotouristiques, production de sirop d’érable etc.  Les propriétaires de lots boisés privés profiteraient de bon prix pour leur bois au lieu d’être constamment en compétition avec les grosses compagnies.

UNE ENTENTE QUI ENTRAÎNE UNE PÉNALITÉ DE L’ÉCHANGE AMÉRICAIN

Ce cadeau aux compagnies forestières des terres de la couronne, comme souligné par le vérificateur général,  a causé une taxe sur le bois d’œuvre canadien en destination des Etats-Unis. Cette argent est encore un exemple de ce qui devrait bénéficier notre économie; une autre raison pourquoi un changement est nécessaire.

J’ai mentionné mon optimisme au début de cet article.  Vous vous posez probablement pourquoi, après tant d’études, que celles-ci ont été ignorées au lieu d’être respectées et mises en place.

Je réalise que ce sera chose difficile.  L’industrie forestière est très forte, mais le public, cette fois-ci, est plus au courant du potentiel économique relié à nos terres de la couronne et l’injustice que représente le statu quo.  L’an dernier, un sondage démontre qu’une grosse majorité des néo-brunswickois valorisent nos forêts, voudraient voir une meilleure gérance et réalisent qu’elles sont plus que seulement des arbres.

Grâce aux efforts de ce blog et autres groupes, les citoyens de cette province sont plus éclairés sur la situation de nos forêts.  Pour cette raison, ils veulent des changements. J’espère que si M. Higgs gagne les élections, il ressentira la pression de son public et réalisera ses promesses.  Si un autre parti gagne, ou se trouve avec le pouvoir dans un gouvernement minoritaire, qu’il ressente cette pression également pour régler cette situation.

Dans son discours, M. Higgs dit qu’il veut que nous sachions qu’il nous a entendus.

C’est bon à savoir.  Nous aimerions croire que les autres nous ont également entendus, incluant ceux qui nous demandent notre vote.  Si vous pouvez les convaincre de changer l’Acte, peu importe quel parti qu’ils représentent, s’ils gagnent, ils seront portés à faire des changements.

Si vous êtes un nouveau lecteur/lectrice de ce blog, vous pouvez lire les articles précédents ici.

Merci de votre support et partagez avec vos amis.  Vos commentaires sont toujours appréciés.

Rick Doucett

Président, Fédération des Propriétaires des Lot Boisés Privés du Nouveau-Brunswick